Prix

Remise du Grand Prix littéraire Metropolis bleu à la romancière américaine plusieurs fois primée Annie Proulx pour l’ensemble de son oeuvre, dont Barkskins, Noeuds et Dénouement et la nouvelle Brokeback Mountain, adaptée au cinéma avec le succès que l’on sait. Échange en anglais avec Eleanor Wachtel de l’émission Writers and Company de CBC.

La poète, romancière, essayiste et documentariste anglo-canadienne Dionne Brand reçoit le prix Violet remis, pour l’ensemble de son oeuvre, à un écrivain canadien issu de la communauté LGBTQ. Cérémonie suivie d’un entretien sur scène et d’une séance de dédicaces.

La réputée romancière argentine Claudia Piñeiro reçoit le Prix Azul Metropolis Bleu 2019, pour l’ensemble de son oeuvre qui touchent avec bonheur à divers genres littéraires: romans policiers, romans à énigme, nouvelles, scénarios de films, pièces de théâtre.

Terese Marie Mailhot, appartenant au peuple autochtone Seabird Island, de la Colombie-Britannique, reçoit le Prix des Premiers Peuples 2019 pour son récit Heart Berries, inscrit parmi les meilleurs vendeurs du New York Times.

L’auteure et journaliste Reni Eddo-Lodge reçoit le prix Des mots pour changer pour son essai Le racisme est un problème de Blancs, qui interroge avec brio ce que signifie être une personne de couleur en Grande-Bretagne, de nos jours.

La romancière montréalaise d’origine palestinienne Yara El-Ghadban reçoit le prix de la diversité Metropolis bleu/Conseil des arts de Montréal pour son roman Je suis Ariel Sharon, écrit en français.

L’économiste de réputation internationale Joseph E. Stiglitz est le premier lauréat du Prix Anthony-Atkinson pour l’Égalité, décerné pour la première fois en 2019 par le Festival Metropolis bleu et l’Observatoire québécois des inégalités, pour ses deux essais, Le prix de l’inégalité et La grande fracture, qui ont contribué de façon significative au débat public sur les inégalités économiques et sociales.